La vie de Brian

assets/images/tests/wasteland-3/wasteland-3_p1.jpg
Tout fan de jeu vidéo qui se respecte connait Brian Fargo ! Ce génie, qui, depuis le début des années 80 nous fait vivre des expériences marquantes et novatrices. De Wasteland à Fallout en passant par The bard's Tale, il le pionnier de nombreux genres que nous aimons actuellement. Après le succès du financement participatif du troisième opus de la série Wasteland, et le rachat de inXile Entertainment par Microsoft afin d'intégrer les Xbox Game Studios, nous voici enfin avec un titre fort d'un budget plus apte à nous offrir un must have aux normes des standards actuels. On va parler ici d'un potentiel jeu de l'année...

Il ne fait pas beau au Colorado !

assets/images/tests/wasteland-3/wasteland-3_p2.jpg
N'imaginez pas retrouver les couleurs vives de l'Arizona post-apocalyptique connues dans Wasteland 2 ! Dans ce troisième opus, il vous faudra ouvrir l'œil car le Colorado vous offrira de la neige et de la nuit à n'en plus finir. Cela ne vous empêchera pas de créer votre team et de partir à l'aventure pour près de 50 heures dans les contrées les plus malsaines de la région. Mais parlons du scénario : le patriarche Buchanan, première vraie rencontre importante de votre longue aventure, vous confiera une mission (qui sera le pitch de départ), à savoir : sauver ses trois enfants passés à l'ennemi pour conquérir le territoire.

Scénario parfait, rejouabilité infinie, et le reste...

assets/images/tests/wasteland-3/wasteland-3_p3.jpg
Comme tout bon Fallout-Like (à l'ancienne) qui se respecte, vous aurez de nombreux choix de réponses lors de vos différentes rencontres. Ces derniers se feront en fonction des capacités que vous aurez choisies et qui vous permettront de recommencer l'aventure plusieurs fois afin de découvrir tous les dialogues (aussi farfelus que rigolos). La qualité d'écriture du soft est au-dessus de tout ce qui se fait dans le genre depuis de nombreuses années et, par chance, le titre se veut beaucoup plus "user-friendly" avec moins de lecture pour ne pas tomber dans un sentiment de lassitude. De plus, et merci au budget de Microsoft, la réalisation s'est vu prendre du galon depuis le précédent épisode sorti en 2015. Certes, ce n'est pas le plus beau jeu du monde, mais il offre néanmoins un cachet particulier et de très jolis décors.

Galerie Photos

Vidéo

Les plus Les moins

Points positifs

  • Ecriture impeccable
  • Rejouabilité infinie
  • Réalisation remarquable
  • OST de l'année !
  • Gameplay à la manette d'une perfection jamais atteinte pour le genre !

Points négatifs

  • Quelques ralentissements
  • Lisibilité parfois difficile

En conclusion

10
inXile va enfin pouvoir faire aimer un VRAI Fallout à tout un chacun. Avoir réussi le pari de transformer le genre pour le rendre accessible à tous est extraordinaire et permet de rendre ses lettres de noblesse à un style que l'on ne voyait que trop peu. Tout est en place pour aller rafler un maximum de prix cette année car, qu'il s'agisse du scénario à la bande originale en passant par le mode coop, tout est réalisé à la perfection. Ne passez pas à côté de ce véritable prétendant au jeu de l'année, chapeau bas !

Testé par Anthony TAELMAN (Tùni)

Tùni
"Joueur depuis ma plus tendre enfance, j'ai pris la première claque de ma vie en 1996 avec Resident Evil. Créateur en 2012 de CN Play, et toujours à sa tête, mon expérience de 7 années dans le domaine du jeu vidéo est maintenant au service de ma talentueuse équipe."
Partager le test