Le défouloir ultime ?

assets/images/tests/shadow-warrior-3/shadow-warrior-3_p1.jpg
On le sait tous, la série Shadow Warrior est un exemple de défouloir pour les amateurs de gore, action, le tout sans prise de tête. Avec ce troisième opus, et après deux précédents très réussis, on retrouve une formule encore plus folle, très inspirée de DOOM tout en gardant sa propre identité. Fini le coop et retour vers une expérience totalement solo qui devra ravir les puristes car à force de chercher sa voie, on finit pas la trouver !

Le parcours parfait !

assets/images/tests/shadow-warrior-3/shadow-warrior-3_p2.jpg
Si l'histoire reprend exactement ou s'était arrêté le deuxième épisode, et n'est pas le point fort de l'univers, nous ne sommes pas dépaysés ! Vous serez directement plongé dans le bain et, comme le veut la mode en ce moment, il faudra suivre un parcours parfait pour atteindre des zones et buter tout ce qui s'y trouve. Les interactions sont plus violentes que jamais mais le tout est saupoudré d'un humour dingue qui est directement inspiré des grands classiques du cinéma. Vous avancerez donc de stages en stage, le tout entrecoupé de cinématiques très agréables et d'une réalisation globale digne des standards. Flying Wild Dog s'est même donné les moyens d'optimiser quasi parfaitement les versions Xbox Series (X & S testées) avec un 60fps très stable. Seul bémol, un peu de cliping au lancement des niveaux mais c'est un détails qui s'en va en moins d'une seconde.

Galerie Photos

Vidéo

Les plus Les moins

Points positifs

  • Ultra jouissif manette en main
  • Très joli
  • Drôle et gore à la fois
  • La formulaire parfaite pour la série
  • Optimisation exemplaire

Points négatifs

  • OST bancale
  • Un peu répétitif

En conclusion

8
Devolver a encore eu la bonne idée de continuer de travailler avec Flying Wild Dog pour nous apporter une belle surprise en ce début d'année 2022 qui sera remplie de hits. Un éditeur qui a du flair ainsi qu'un développeur qui corrige les erreurs du passé pour proposer ce que nous attendions et même ce que nous n'attendions pas tant le résultat est à la hauteur des espérances. Sautez sur l'occasion et devenez le maitre en la matière, la récompense n'en sera que plus belle !

Testé par Anthony TAELMAN (Tùni)

Tùni
"Joueur depuis ma plus tendre enfance, j'ai pris la première claque de ma vie en 1996 avec Resident Evil. Créateur en 2012 de CN Play, et toujours à sa tête, mon expérience de 7 années dans le domaine du jeu vidéo est maintenant au service de ma talentueuse équipe."
Partager le test