Le jeu narratif de trop ?

assets/images/tests/road-96/road-96_p1.jpg
Beaucoup disent (et moi le premier) que nous avons assez mangé d'expériences narratives dans l'univers du jeu vidéo. Pourtant, le studio français DigixArt semblait persuadé que de continuer le genre était une bonne idée. En ajoutant à tout cela un côté procédural jamais vu auparavant, est-il possible que ce type de jeu puisse avoir un second souffle ? Sans vouloir trop vous spoiler, ce test vous dira pourquoi Road 96 est un chef-d'œuvre !

En route vers la liberté !

assets/images/tests/road-96/road-96_p2.jpg
La route 96 est le chemin que tout jeune désire atteindre afin de sortir d'un pays ou corruption politique et magouilles en tout genre sont légion. Quel que soit votre parti prit, ne pensez pas que tel un jeu de Telltale, The Walking Dead Saison 1 en exemple, vous devrez traverser de villes en villes pour arriver du point A au point B. Ici, et c'est là que le côté procédural prend tout son sens, chaque personnage que vous incarnerez afin d'atteindre ladite route peut être tué, mourir de faim, de soif ou tout simplement se faire repérer par la police qui vadrouille afin de vous bloquer (même à quelques mètres du but). Sept chapitres s'enchaineront, quoi qu'il arrive à votre précédent personnage, afin de voir si vous arriverez au bout de vos peines. Au cours de ces derniers, vous serez amenés à rencontrer fréquemment les mêmes personnages mais pour les aider à réaliser des choses qui étaient en préparation lors de votre précédente run ou justement pour pouvoir les réaliser par vous même. Dans votre survie, plusieurs possibilités s'offriront à vous : vous déplacer en bus, en stop, en taxi, à pied, chaque choix aura une influence sur (et je me répète) votre fatigue, votre faim, votre soif et à quel moment vous pourrez interagir avec les scènes importantes. De plus, et pour prendre un exemple concret, si vous arrivez dans une station service et que vous désirez voir votre pécule augmenter ou vos besoin vitaux remonter, il vous sera possible de voler, de travailler, bref des tas de possibilités s'offrent à vous pour bien conclure la zone qui sera la votre. Les différentes rencontres seront teintées d'émotion, de sentiment d'injustice ou simplement d'envie de dire ce que vous savez (sans vraiment le savoir car vous êtes une autre personne).

Galerie Photos

Vidéo

Les plus Les moins

Points positifs

  • La meilleure aventure narrative de tous les temps
  • Des choix qui ont un vrai impact
  • Une bande son fabuleuse
  • Une rejouabilité exemplaire (rare pour le genre)

Points négatifs

  • Visuellement très moyen avec quelques saccades

En conclusion

9
Raconter Road 96 est difficile car les spoils risqueraient de vous ternir l'aventure et d'ailleurs chaque aventure sera différente pour tout un chacun. Disponible sur toutes les plateformes du moment, et à petit prix, voici là une des plus belles expériences émotionnelle qu'il m'ai été donné de faire dans ma longue vie de joueur et qui donne un souffle nouveau aux jeux narratifs. On ne sort par indemne de ce parcours et beaucoup de sujets sont d'actualité malgré que l'histoire ne se passe pas à notre époque. Il sera, sans doute aucun, un de mes jeux de l'année car oui, même s'il est sorti sur PC & Nintendo Switch l'an dernier, il est arrivé ailleurs seulement maintenant, mais il n'est jamais trop tard pour bien faire !

Testé par Anthony TAELMAN (Tùni)

Tùni
"Joueur depuis ma plus tendre enfance, j'ai pris la première claque de ma vie en 1996 avec Resident Evil. Créateur en 2012 de CN Play, et toujours à sa tête, mon expérience de 7 années dans le domaine du jeu vidéo est maintenant au service de ma talentueuse équipe."
Partager le test