Vieux Spin-off que ce Prinny !

assets/images/tests/prinny-12-exploded-and-reloaded/prinny-12-exploded-and-reloaded_p1.jpg
En 2009 & 2010 les joueurs PSP avaient pu goûter aux adorables aventures des Prinnies (personnages de l'univers de Disagea). Une décennie plus tard, NIS se décide à les envoyer se balader dans l'univers de la Nintendo Switch afin de faire découvrir ses mignonnes petites choses qui sont liées très étroitement à une saga RPG déjà culte, aux joueurs qui ne les connaitraient pas. Beaucoup de travail en dix ans ? Pas spécialement...

Vite fait, moyennement fait...

assets/images/tests/prinny-12-exploded-and-reloaded/prinny-12-exploded-and-reloaded_p2.png
On ne va pas passer des heures sur ces deux vieux titres et tourner autour du pot. Les deux opus "Can I Really Be the Hero ?" & "Dawn of Operation Panties, Dood !" ont été portés sans aucune amélioration notoire depuis leurs versions PSP ! Visuellement c'est extrêmement flou (malgré que l'univers soit très mignon) et daté. La jouabilité n'a pas changée et n'offre aucun plaisir au moment des sauts et, comble de tout, les indications de gameplay sont quasiment illisibles. Saluons le fait que (et heureusement d'ailleurs) les DLC sortis par la suite sur la première nomade de Sony soient disponibles et que la version physique est extrêmement belle pour les collectionneurs !

Galerie Photos

Vidéo

Les plus Les moins

Points positifs

  • Mignon et comique
  • Oh les Prinnies !
  • Sans prise de tête
  • Plein de références à Disgaea
  • OST géniale !

Points négatifs

  • Pas beau et très flou
  • Jouabilité imprécise

En conclusion

5
Il est difficile de mal noter un univers que l'on aime, d'une saga que l'on aime avec des personnages que l'on aime. Le verbe aimer est souvent utilisé et offre chaque fois un point au titre. Ca fait 4 ? Bien j'aime beaucoup le collector (et de cinq) ! Blague à part, les collectionneurs y trouveront un bel objet et les fans de la saga Disgaea découvriront un Spin-Off de plus.

Testé par Anthony TAELMAN (Tùni)

Tùni
"Joueur depuis ma plus tendre enfance, j'ai pris la première claque de ma vie en 1996 avec Resident Evil. Créateur en 2012 de CN Play, et toujours à sa tête, mon expérience de 7 années dans le domaine du jeu vidéo est maintenant au service de ma talentueuse équipe."
Partager le test