L'opus de trop d'une saga chère à mon cœur ?

assets/images/tests/life-is-strange-true-colors/life-is-strange-true-colors_p1.jpg
Beaucoup savent à quel point j'idolâtre le premier opus de Life is Strange sorti durant toute l'année 2015 malgré sa technique à vomir pour l'époque. On dit souvent que les jeux narratifs c'est un peu comme le cinéma, il ne faut pas faire trop de suites (même si les scénarios n'ont aucun lien), pour ne pas lasser le public. Cependant, Square Enix compte apparemment continuer sur la vague sans pour autant revoir ses standards à la hausse. Fini le créateur originel, la saga revient chez Deck Nine Games, qui s'étaient occupés de Before the Storm (préquel de la première saison), avec la très mauvaise fin dont on se souvient. Vous incarnez ici Alex Chen, atteinte d'un pouvoir qui permet de ressentir les émotions des gens, qui s'en va rejoindre son frère Gabe dans la ville de Haven Springs afin de vivre loin de tous les soucis psychiatriques et centres qu'elle a fréquenté par le passé.

Galerie Photos

Vidéo

Les plus Les moins

Points positifs

  • Bande originale sublime, comme toujours !
  • Enfin les voix françaises (excellentes de surcroit)

Points négatifs

  • Techniquement scandaleux pour un jeu de 2021 (et trop cher)
  • Optimisation nouvelle génération inexistante
  • Uniquement du 30fps et instable avec le ray tracing activé !
  • Des choix qui n'ont quasi aucun impact sur la fin
  • Scénario mal écrit

En conclusion

4
Carton rouge pour Life is Strange : True Colors ! Deck Nine Games et Square Enix nous montrent comment pousser le bouchon trop loin avec une franchise. Bien que le titre soit agréable à parcourir, il n'apporte rien de neuf (à force d'inventer des pouvoirs, l'inspiration n'est plus), l'écriture est basique, les personnages peu attachants sans parler de la technique qui est tout bonnement honteuse pour un jeu compatible Xbox Series & PS5. De plus, quand on voit que l'édition basique du titre coute, déjà, 60€, on se demande bien pourquoi un tel prix pour, au final, un contenu identique aux précédents opus. Même si vous êtes fan de la franchise, attendez une très grosse promotion avant de vous le procurer (ou regardez le Longplay sur le site) car il n'en vaut pas la peine...

Testé par Anthony TAELMAN (Tùni)

Tùni
"Joueur depuis ma plus tendre enfance, j'ai pris la première claque de ma vie en 1996 avec Resident Evil. Créateur en 2012 de CN Play, et toujours à sa tête, mon expérience de 7 années dans le domaine du jeu vidéo est maintenant au service de ma talentueuse équipe."
Partager le test